« Qui sous-estime ses origines, peut perdre son prénom mais pas son nom »
  LE PERE RENE DANET
 

Père Renet Danet: Vicaire puis Curé de Palmarin en 1961 

“… Après une dernière année de théologie(1959-1960) et un bref séjour à Rome (1960-1961), j'ai été affecté pour la Mission à Dakar ou je suis arrivé en Mai 1961. Mon premier "hivernage" (juin - octobre) en terre d’Afrique fut occupé à l'apprentissage du "Sérère", une des langues du Sénégal, et de la découverte de la société Sénégalaise. Le 2 novembre 1961 j'ai rejoint mon premier poste officiel au Sénégal: la mission de Palmarin . Palmarin est un village de pêcheurs sur la côte-ouest ; j'y ai retrouvé un peu du Corossol avec la mer, les sorties en barques et parfois, aux rares heures de loisirs, la pêche…Comment ne pas penser aux quelques petits coups de pêches aux colas ou grand-gueules dans l'Ouest du Pain-de-sucre que j'avais pu faire à Corossol avec mes frères Octave et Marcel et parfois Dolor. Mais l’essentiel de ma présence était avant tout d’être « pêcheur d’hommes » selon l’Evangile ! A Palmarin, en tant que vicaire, je fus chargé des écoles primaires, de la catéchèse, des mouvements des jeunes… L’éloignement des villes et de tout centre plus développé nous amenait à faire face aux taches matérielles les plus diverses : il fallait toucher à tous les métiers...pour construire, réparer et entretenir…Les compétences venaient avec l’urgence des nécessités du moment !!! 



Une mission n’est jamais un seul lieu : de Palmarin nous avions, le Père Gross (curé) et moi, à desservir un autre village, « Mar Lodj », situé sur le fleuve Saloum à quelques bonnes heures de Palmarin : pour s’y rendre il fallait marcher 3/4 d'heure dans les marigots avant de trouver une pirogue pour nous y conduire. Le reste du chemin se faisait à la rame, et quelques fois à la voile selon les caprices du vent. Le surlendemain, il fallait revenir sous le soleil de midi, marée oblige ! C'était épuisant à vivre au moins une fois par mois ou lors d’évènements importants : fêtes, mariages , décès ... A cette période de ma vie, j’ai vraiment compris comment, à travers tous les évènements de mon enfance à Corossol, mon environnement familial et le milieu si caractéristique de notre village, le Seigneur Dieu m'avait préparé à ma future mission…Ma solidarité, bien que discrète, avec les gens du quartier de Corossol, s'en est trouvée renforcée au fil des ans, et les messes de la Saint-Louis lors de mes congés me confortaient aussi dans mon engagement missionnaire.

A Palmarin , les années ont passé: 6 ans comme vicaire du Père GROSS , puis 10 ans comme curé de Palmarin, devenue au fil du temps une mission importante…Ma joie de pasteur dans cette première mission fut de connaître le premier baptisé du lieu et de tous ces adultes conduits jour après jour dans la foi au Christ Jésus. Joie aussi de voir poindre les vocations à la relève sacerdotale, comme fruit de l’évangélisation. En mission, le "sur place" n'est pas de mise : il faut avancer, aller plus loin. En 1977 une autre expérience m'est offerte : la vie en brousse, en milieu animiste, chez les gens de religion traditionnelle, attirés vers la religion chrétienne…Le temps est venu aussi de lancer les nouvelles communautés inspirées du Concile Vatican II . Ce sera la mission de Diohine au centre de Sénegal, pays du soleil et de la steppe : Pendant 10 ans, il m’a été donné de vivre là une expérience heureuse et enrichissante, complémentaire de Palmarin. En 1987, après 26 ans de ministère actif, en brousse, le temps est venu de faire une pause, de prendre le temps de souffler physiquement, de se renouveler spirituellement et intellectuellement : ce sera alors l’année dite de « recyclage », en France en 1987-88.

En Octobre 1988, de retour au sénégal, je rejoins l'équipe paroissiale de Thiadiaye, dont un des père  est malade, pour aider et continuer le travail des communautés à former. C'est là, qu'en novembre  1993, un terrible accident vient me barrer la route, je me retrouve rapatrié en France avec la rotule  en morceaux et le calcaneum fracturé. Par la grâce de Dieu , et au bout d'un an de rééducation, je  retrouve l'usage de ma jambe : je peux donc repartir à Thiadiaye …et bientôt me revoilà au volant  d'une voiture sur la route même de mon accident …OUI Dieu est grand et bon !!! La vie continue, les  évènements se succèdent…La mission évolue au rythme des changements du monde et de l'Eglise…



De  nouvelles exigences sollicitent les missionnaires : le temps est venu de laisser la paroisse de  Thiadiaye au clergé seculier… En 1995 je suis affecté à la paroisse de St Christophe, près de  l'aéroport de Yoff à Dakar pour une nouvelle expérience très enrichissante en ville… Mais les  mutations s'accélèrent et, avec le poids des ans, les forces s'usent; il faut prévoir de laisser la  place aux jeunes. D'entente avec mes supérieurs, je décide de rentrer en France pour continuer la  mission sous une forme nouvelle et dès septembre 2003 j'ai la joie de partager la vie communautaire de  plusieurs confrères déjà connus en mission…



(Source: Corossol site)

 
 
  PALMARIN C'EST AUSSI ...
 
Palmarin Music Live
Les bonnes adresses
Palmarinois d'ici et d'ailleurs
Ecotourisme
Les grands chantiers
Les sérères
Tanns et la salinistion des sols
La réserve naturelle ..
Lignées maternelles
Plan local de développement
Village de Diakhanor
Etats sérères du Sine-Saloum
Liste des Rois du Sine
Le Pére René Danet
 
  CONTRIBUTIONS
11 chefs d’États africains assassinés au ...
Découverte : Djilor Djidjack, lieu natal ...
Monseigneur François-Xavier DIONE ...
Commune de Joal-Fadiouth ...
La mangrove a sauvé Palmarin de l'avancé ...
  LIENS UTILES
Repertoire des Entreprises du Sénégal
Remi Jegaan Dioh
Ambassade du Sénégal à Washington
Le site web du gouvernement du Senegal
Seneglise.org : site de l'archidiocèse de Dakar
  IN MEMORIUM
  • Frère Simon Sarr
    Décédé le 1er Août 2017
  • Benjamin Ndour
    Décédé le 28 Février 2004
  • Simon Mamadou NDOUR
    Vendredi 10 Mars 2017
  • Louise Sira Daba Ndène
    Décédée le 1er Mars 2017
  • Anne Marie Coumba Seck
    14 Février 2015
  • Eugenie Berthe Manga
    28 Avril 2006-28 Avril 2016
  • Catherine Mouna Daba Ndène
  • Coumba Diarra
    10 Aout 2009
  • Mame Diakher
  • Anne Thérése Sarr
  • Alexandre Djégane Ndour
    Décédé le 31 Juillet 2012
  • Léopold Malick Ndour
    6/3/1922 - 15/10/2015
  • Julienne Mane Sarr
  • Sadio - Yande - Diakhar
  • Ignace Ndiaye
 
  APPRENDRE LE SERERE
Généralités
Apprendre à compter
Conjugaison Sérère
 
 
 
       
© Copyright 2015 - Palmarin