« Qui sous-estime ses origines, peut perdre son prénom mais pas son nom »
  LA RESERVE NATURELLE COMMUNAUTAIRE DE PALMARIN
 

Caractéristiques générales

La Réserve Naturelle Communautaire de Palmarin (RNCP) fait partie du réseau des aires protégées gérées par la Direction des Aires Marines Communautaires Protégées du Sénégal. Elle est classée Réserve Naturelle Communautaire suite à la délibération N° 10 /CRP du Conseil Rural en date du 15 mai 2001 avec un règlement intérieur N° 0000347/MEPN du 27 janvier 2003 comme outil de gestion. Elle couvre une superficie de 10340 hectares. Elle est localisée dans la Région de Fatick, Département de Fatick et Arrondissement de Fimela. Limitée au nord par les communes de Joal-Fadiouth et de Fimela, au sud par le bras de mer du Saloum et la commune de Dionewar, à l’ouest par l’océan Atlantique et à l’est par la commune de Fimela, la réserve est traversée par la route Joal-Djiffère qui la divise en deux parties ; une partie continentale qui épouse les contours de la CR et une frange maritime qui s’étend de Palmarin Faco à Joal. Cette combinaison de façade atlantique de canaux intercostaux de mangroves, et de zones à faibles concentration de sel lui confère un patrimoine riche et varié.

Objectifs de creation

L’objectif principal de création de la RNCP est la mise en place d’un mécanisme participatif de conservation, de restauration et de valorisation durable de la biodiversité, des paysages naturels et culturels. De manière spécifique, elle vise à conserver la biodiversité biologique et les caractéristiques du patrimoine naturel et culturel local ; promouvoir des modes de valorisation des ressources naturelles compatibles avec les objectifs de conservation de la biodiversité ; susciter la mise en place de filières économiques viables fondées sur la conservation du patrimoine naturel et culturel.

Habitats représentatifs

La zone se caractérise par une végétation de type soudano-guinéen dans sa partie terrestre et de bolongs bordés de forêts de mangroves dans sa partie estuarienne. Les vasières et les plans d’eau constituent des sites d’hivernage et de gagnage pour une importante colonie d’oiseaux migrateurs venant de douze pays européens. Elle recèle aussi d’une importante population d’oiseaux sédentaires qui sont observés toute l’année.

Principales espèces animales et végétales

Les espèces phares ou emblématiques de faune et de flore de la réserve naturelle communautaire de Palmarin sont :

  • Des mammifères : Hyène tachetée (Crocuta crocuta), Serval (Felis serval) ; mangouste à queue blanche (Icheneumia albicauda), mangouste de marais (Atilax paludinosus), Lièvre à oreilles de lapin, Chacal doré (Canis aureus), Dauphins (Delphinus sp), etc.
  • Des reptiles : Tortue verte (Chelonia mydas) ; varan du Nil (Varlus niloticus), Couleuvres, Python de Seba (Python sebae), etc.
  • Des oiseaux : Goeland d’Audouin (Larus audouini), Busard cendré (Circus pygargus), Faucon crécerellette (Falco naumanni), Flaman rose (Phoenicopteus rube), etc.
  • Des poissons : Ethmalose (Etmalosa fimbriata), Sardinelle ronde (Sardinella aurita), Mérou (Epinephelus aenus), Poisson trompette (Fistullaria spp), Mulet (Mugil spp), Badèche (Muctèroperca rubra), etc.
  • Et la flore : Mangrove (Rizophara magle, Rizophara racemoza, Avicenia africana) ; Pommier du Cayor (Neocarya macrophyalla) ; Ditakh (Detarium senegalense) ; Fromager (Ceiba pentandara) ; Palmier à huile (Elaeis guineensis) ; Cocotier (Cocos nucifera), etc.

Valeurs culturelles et activités économiques

La RNCP abrite d’importants sites historiques et culturels qui sont symbolisés par les bois sacrés, les « khoy », les arbres fétiches et les amas coquillers. Ces sites sont riches d’histoire, car étant l’empreinte d’une présence humaine relativement ancienne. La Réserve renferme également un riche patrimoine culturel qui se manifeste par des séances de lutte traditionnelle qui focalisent l’intérêt de toutes les classes d’âge. Ces manifestations sont rythmées par des chants et danses traditionnelles qui, selon les gestes ou les mélodies, ont des significations.

Les activités économiques sont essentiellement constituées de l’Agriculture, de l’Elevage, du tourisme, de l’exploitation du sel, de l’exploitation des produits halieutiques et forestiers non ligneux, de l’artisanat (sculptures, tissage, teinture, etc.).

 
 
  PALMARIN C'EST AUSSI ...
 
Palmarin Music Live
Les bonnes adresses
Palmarinois d'ici et d'ailleurs
Ecotourisme
Les grands chantiers
Les sérères
Tanns et la salinistion des sols
La réserve naturelle ..
Lignées maternelles
Plan local de développement
Village de Diakhanor
Etats sérères du Sine-Saloum
Liste des Rois du Sine
Le Pére René Danet
 
  CONTRIBUTIONS
11 chefs d’États africains assassinés au ...
Découverte : Djilor Djidjack, lieu natal ...
Monseigneur François-Xavier DIONE ...
Commune de Joal-Fadiouth ...
La mangrove a sauvé Palmarin de l'avancé ...
  LIENS UTILES
Repertoire des Entreprises du Sénégal
Remi Jegaan Dioh
Ambassade du Sénégal à Washington
Le site web du gouvernement du Senegal
Seneglise.org : site de l'archidiocèse de Dakar
  IN MEMORIUM
  • Benjamin Ndour
    Décédé le 28 Février 2004
  • Simon Mamadou NDOUR
    Vendredi 10 Mars 2017
  • Louise Sira Daba Ndène
    Décédée le 1er Mars 2017
  • Anne Marie Coumba Seck
    14 Février 2015
  • Eugenie Berthe Manga
    28 Avril 2006-28 Avril 2016
  • Catherine Mouna Daba Ndène
  • Coumba Diarra
    10 Aout 2009
  • Mame Diakher
  • Anne Thérése Sarr
  • Alexandre Djégane Ndour
    Décédé le 31 Juillet 2012
  • Léopold Malick Ndour
    6/3/1922 - 15/10/2015
  • Julienne Mane Sarr
  • Sadio - Yande - Diakhar
  • Ignace Ndiaye
 
  APPRENDRE LE SERERE
Généralités
Apprendre à compter
Conjugaison Sérère
 
 
 
       
© Copyright 2015 - Palmarin