« Qui sous-estime ses origines, peut perdre son prénom mais pas son nom »
  PALMARIN INFO
 
Sénégal: Khalifa Sall perd la mairie de Dakar sur décision du président Macky Sall
Publiée le : 17/09/2018 - Source : slateafrique

Le président sénégalais Macky Sall a révoqué vendredi par décret de ses fonctions le maire de Dakar, Khalifa Sall, au lendemain de sa condamnation en appel à cinq ans de prison pour escroquerie sur les deniers publics, soulevant les protestations de ses avocats et de défenseurs des droits de l'homme.

"Monsieur Khalifa Ababacar Sall est révoqué de ses fonctions de maire de la Ville de Dakar", selon un décret signé par Macky Sall et par le Premier ministre, Mahammed Boune Abdallah Dionne.

La Cour d'appel de Dakar a confirmé jeudi la peine de cinq ans décidée en première instance à l'encontre du maire de Dakar, l'un des principaux opposants au chef de l'Etat et candidat déclaré à la présidentielle de février 2019.

Sa révocation a fait l'objet d'éditions spéciales à la télévision et à la radio.

"La condamnation du maire de Dakar par la Cour d'appel le prive de la capacité juridique et de l'autorité morale nécessaires à l'exercice de ses fonctions", d'après un rapport du ministre de la Gouvernance territoriale, qui a la tutelle sur les villes, et sur lequel se fonde notamment le décret.

- "Persécution" -

La révocation du maire de Dakar a été immédiatement dénoncée comme "illégale, anti-démocratique et sans fondement" par un de ses avocats, Amadou Ali Kâne, joint par téléphone par l'AFP.

"Khalifa Sall n'est pas définitivement condamné. Nous sommes dans les délais de recours et en matière pénale ceux-ci sont suspensifs. Il avait six jours à partir" de la date de sa condamnation en appel "pour se pourvoir en cassation", a déclaré Me Kâne, évoquant les textes qui organisent la Cour suprême au Sénégal.

"Le harcèlement et la persécution (contre le maire de Dakar) semblent se confirmer. Cette décision est manifestement illégale", a également déclaré sur une radio Me Assane Dioma Ndiaye, président de la Ligue sénégalaise des droits de l'homme (LSDH) et avocat de Khalifa Sall.

"C'est catastrophique à ce stade de la procédure que le président Macky Sall prenne un décret pour révoquer Khalifa Sall. C'est admettre qu'il est (définitivement) fautif alors que les voies de recours ne sont pas encore terminées", a fait remarquer Babacar Ba, du Forum du justiciable, une organisation de défense des droits de l'homme.

"Khalifa Sall est toujours présumé être innocent. Où sont les conseillers et les juristes du président de la République", s'est demandé M. Ba.

La défense du maire et son entourage avaient annoncé jeudi un recours devant la Cour suprême après sa condamnation en appel et confié son intention de se présenter à la présidentielle. 

- Dissident - 

Le porte-parole du gouvernement sénégalais, Seydou Guèye, n'avait pas répondu vendredi en fin d'après-midi aux appels de l'AFP.

La cour d'appel a condamné Khalifa Sall à cinq ans de prison ferme et à verser "solidairement" avec trois de ses sept coaccusés la somme de 1,8 milliard de francs CFA (environ 2,75 millions d'euros) à l'Etat du Sénégal.

Khalifa Sall, en détention depuis mars 2017, avait été condamné en première instance pour "escroquerie portant sur des fonds publics" et "faux en écriture", pour le détournement d'environ 2,5 millions d'euros prélevés entre 2011 et 2015 sur les caisses de la Ville de Dakar.

Maire depuis 2009, ce dissident du Parti socialiste (PS) et de la majorité présidentielle affirme que les poursuites judiciaires à son encontre visent à l'empêcher de se présenter à la présidentielle, ce que démentent les responsables de la majorité.

Homme politique populaire de 62 ans, Khalifa Sall est considéré comme l'un des rares adversaires à pouvoir menacer dans les urnes le président sortant Macky Sall, qui devrait briguer un second mandat.

Jeudi, la Cour suprême du Sénégal avait par ailleurs rejeté jeudi le pourvoi d'un autre opposant, Karim Wade, fils et ministre de l'ex-président Abdoulaye Wade (2000-2012), contre sa radiation des listes électorales. Un décision qui constitue un revers judiciaire pour cet autre candidat déclaré à la présidentielle qui, selon son avocat, conserve néanmoins des chances de se présenter.

 
 
  LISTE ARTICLES
 
Barack Obama rend hommage à l'équipe de France en plein discours sur Nelson Mandela
Publiée le : 17/09/2018
 
Student killed in clashes over late grant payments in Senegal
Publiée le : 17/09/2018
 
Senegalese community spearheads support for girls of killed mother
Publiée le : 17/09/2018
 
Vidéo-Témoignages ‘’Des jeunes ont été torturés physiquement et psychologiquement dans les commissariats, le 19 Avril’’
Publiée le : 17/09/2018
 
Projet de loi sur le parrainage : Le message fort de l’Eglise à Macky Sall et l’opposition
Publiée le : 17/09/2018
 
Mimi Touré s'accroche à sa villa de fonction
Publiée le : 17/09/2018
 
Contribution: Le clan Faye-Sall au cœur des scandales politiques et économiques du Sénégal
Publiée le : 17/09/2018
 
Manifestation contre le parrainage : seul le peuple peut opposer une résistance réussie
Publiée le : 17/09/2018
 
Macky persiste et signe : "Nous sommes prêts… "
Publiée le : 17/09/2018
 
Macky reçoit nuitamment les enseignants au Palais, propose 85 000 FCFA et les supplie de...
Publiée le : 17/09/2018
 
Gambie - Le colonel Ndour, nouveau patron de l'Ecomig, a pris fonctions
Publiée le : 17/09/2018
 
Cédric Bakambu, footballeur africain le plus cher de l’histoire
Publiée le : 17/09/2018
 
Présidentielle au Sénégal : le ministre de l’Intérieur déclenche la polémique
Publiée le : 17/09/2018
 
Liberia : comment Claude Le Roy a détecté chez George Weah un potentiel hors-norme
Publiée le : 17/09/2018
 
  PALMARIN C'EST AUSSI ...
 
Palmarin Music Live
Les bonnes adresses
Palmarinois d'ici et d'ailleurs
Ecotourisme
Les grands chantiers
Les sérères
Tanns et la salinistion des sols
La réserve naturelle ..
Lignées maternelles
Plan local de développement
Village de Diakhanor
Etats sérères du Sine-Saloum
Liste des Rois du Sine
Le Pére René Danet
 
  CONTRIBUTIONS
11 chefs d’États africains assassinés au ...
Découverte : Djilor Djidjack, lieu natal ...
Monseigneur François-Xavier DIONE ...
Commune de Joal-Fadiouth ...
La mangrove a sauvé Palmarin de l'avancé ...
  LIENS UTILES
Repertoire des Entreprises du Sénégal
Remi Jegaan Dioh
Ambassade du Sénégal à Washington
Le site web du gouvernement du Senegal
Seneglise.org : site de l'archidiocèse de Dakar
  IN MEMORIUM
  • Léontine Ngom Diatta
    1 Janvier 1949 - 12 Septembre 2011
  • Thaddée Sarr
    5 Mars 1960 - 4 Août 2009
  • Frère Aloise Dioh
    Décédé le 20 Novembre 2017
  • Frère Simon Sarr
    Décédé le 1er Août 2017
  • Benjamin Ndour
    24 Juillet 1942 - 28 Février 2004
  • Simon Mamadou NDOUR
    Vendredi 10 Mars 2017
  • Louise Sira Daba Ndène
    Décédée le 1er Mars 2017
  • Anne Marie Coumba Seck
    14 Février 2015
  • Eugenie Berthe Manga
    28 Avril 2006-28 Avril 2016
  • Catherine Mouna Daba Ndène
  • Coumba Diarra
    10 Aout 2009
  • Mame Diakher
  • Anne Thérése Sarr
  • Alexandre Djégane Ndour
    Décédé le 31 Juillet 2012
  • Léopold Malick Ndour
    6/3/1922 - 15/10/2015
  • Julienne Mane Sarr
    Décédée le 4 Septembre 1999
  • Sadio - Yande - Diakhar
  • Ignace Ndiaye
 
  APPRENDRE LE SERERE
Généralités
Apprendre à compter
Conjugaison Sérère
 
 
 
       
© Copyright 2015 - Palmarin