« Qui sous-estime ses origines, peut perdre son prénom mais pas son nom »
  PALMARIN INFO
 
Maxime, le Premier ministre de Macky
Publiée le : 02/08/2019 - Source : dakarmatin

Avec la nouvelle clé de répartition des services de l’Etat, il n’y a plus de doute. L’ancien secrétaire général de la présidence devient incontournable dans le dispositif.

 

Si le secrétaire général de la présidence de la République est introuvable, son homologue du gouvernement, lui, est bien là. Maxime Jean Simon Ndiaye serait même trop présent, selon des sources proches du pouvoir. A tort ou à raison, certains l’accusent de s’immiscer même dans les prérogatives de certains de ses collègues. Nos interlocuteurs citent nommément la porte-parole du gouvernement, Ndèye Tické Ndiaye, avec qui il entretiendrait des relations exécrables. Le péché de la dame serait d’être coupable de plusieurs légèretés, au goût de M. Ndiaye.

A en croire nos interlocuteurs, l’ancien Sg de la présidence épie tout le monde dans le gouvernement. Il fait faire des bulletins sur tous les membres de l’institution. Ce qui n’est pas pour plaire à certaines grosses pontes du régime. L’on se rappelle que, récemment, une certaine presse avait beaucoup épilogué sur la signature d’un communiqué du Conseil des ministres par Maxime, à la place de Ndèye. C’était le cas, notamment, le 19 juin 2019. Mais l’accusation a vite été balayée par des membres du palais qui invoquaient plutôt “un voyage’’ du porte-parole attitré pour justifier la signature des communiqués par le tout-puissant collaborateur du président.

Homme de confiance de Macky Sall, Maxime Jean Simon Ndiaye a gagné encore des galons, depuis quelques jours, dans l’establishment présidentiel. Dans son édition du 8 juillet, le quotidien gouvernemental “Le Soleil’’ écrivait : “L’essentiel des entités de la défunte Primature est allé au secrétaire général du gouvernement.’’ Pour le journaliste Pape Sané, ce dernier n’est ni plus ni moins qu’un Premier ministre qui ne dit pas son nom. Ce qui ne devrait pas être une surprise, selon le journaliste de “Source A’’. Qui développe : “Avec la dernière réforme, il fallait s’attendre à la naissance d’un nouvel homme fort.

Dans tous les gouvernements du monde, les présidents ont besoin d’un homme fort, pour les seconder dans les tâches de l’Exécutif. Un gouvernement sans un homme fort ne peut pas répondre à certaines exigences. Et ce qui est clair avec ce nouvel attelage gouvernemental, c’est que cet homme fort n’est personne d’autre que Maxime Jean Simon Ndiaye. Qu’on le dise ou pas.’’ Cette affirmation semble, en tout cas, crédible, à la lecture de l’édition du quotidien national susmentionné. Il ressort, en effet, de ce document exclusif que Maxime pèse désormais : cinq directions, quatre bureaux, plusieurs cellules, dont celle en charge du contrôle des véhicules administratifs, le Conseil national de lutte contre le sida, l’Autorité de régulation des marchés publics, entre autres. En fait, Maxime est désormais l’architecte du gouvernement. “Il faut savoir que même avec la Primature, le secrétariat général était le métronome. En l’absence de Pm, il prend les pleins pouvoirs et a la mainmise sur l’Administration. Il est la courroie de transmission entre le Pr et les ministres. Il est le représentant du Pr auprès des autres ministres. Qu’on le veuille ou pas, il est le troisième homme fort de cette République, même si on ne le dit pas’’, écrit M. Sané.

“Il a quand même la confiance du président de la République et c’est le plus important’

Maintenant, Maxime a-t-il l’étoffe pour être le nouvel homme fort, le numéro deux du régime ? Notre interlocuteur est plus ou moins nuancé. De l’avis de Pape Sané, administrativement, oui. Mais il faut savoir, s’empresse-t-il d’ajouter, que “l’ère des hauts commis de l’Etat est révolue, depuis l’époque de Wade. Macky Sall est venu l’accentuer. On devrait dire que Maxime a l’étoffe, parce qu’il a une brillante carrière administrative. Mais, politiquement, est-ce que l’homme est outillé pour incarner cet homme fort ? Je ne le pense pas. Mais il a quand même la confiance du président de la République et c’est le plus important’’. En tout état de cause, il faudra aussi retenir que Maxime est loin d’être un enfant de chœur. Dans le régime, non seulement, il a su faire des carrières, mais il en a aussi défait. “Il fait partie de la race de ces gens qu’on qualifie de personnes froides. Ce sont des gens qui sont là pour exécuter les ordres du président. C’est quelqu’un qui est prêt à aller au charbon pour casser toute velléité de contestation du chef de l’Etat’’, renseigne Pape Sané.

En réalité, en l’absence de Pm, il arrive d’ailleurs que le chef de l’Etat désigne Maxime pour piloter ou coordonner certaines tâches transversales qui dépassent les compétences d’un seul département. C’est le cas pour ce qui est de la rationalisation des agences d’exécution et entités assimilées, soit par fusion, soit par mutation juridique en société anonyme ou en établissement public. “Le président de la République a, à cet effet, instruit le ministre secrétaire général du Gouvernement et le ministre des Finances et du Budget de lui dresser, dans les meilleurs délais, le plan de rationalisation de ces entités et, subséquemment, d’envisager un plan de redéploiement des personnels de ces entités ou un plan social, selon le cas’’, informait le communiqué du Cm signé par Jean Maxime lui-même. Ainsi donc, par les temps qui courent, le gourou du président est, selon nombre de témoins, celui avec lequel la proximité est un atout pour une longévité dans la galaxie Sall. Mais aussi puissant soit-il, Jean Maxime ne compte pas que des amis. Dans le palais tout comme dans le gouvernement. Ses méthodes, froides, austères, à la limite, antipathiques, ne sont pas pour plaire à tous les gens du “Macky’’. Pour ses sympathisants, Maxime est un travailleur rigoureux, très à cheval sur les principes qui régissent le fonctionnement de l’Administration. Pour ses détracteurs, il est simplement sournois et insensible. Né en 1969, Maxime Jean Simon chemine avec le chef de l’Etat depuis au moins son passage au ministère de l’Intérieur, sous le régime du président Abdoulaye Wade, au début des années 2000. Depuis lors, les deux hommes ne se sont presque jamais quittés

 
 
  LISTE ARTICLES
 
Ballon d’Or: Sadio Mané demande plus de considération pour la CAN
Publiée le : 02/08/2019
 
CAN 2019: le Sénégal met K.O la Tunisie et file en finale
Publiée le : 02/08/2019
 
Lettre ouverte du Conseil National du Laïcat du Sénégal au Ministre de l'Education nationale
Publiée le : 02/08/2019
 
Contribution - Liberté à Salif, répression contre Marius et Barth
Publiée le : 02/08/2019
 
Espagne : Un Sénégalais élu député
Publiée le : 02/08/2019
 
Le Père Césaire Souissa Mounda, rappelé à Dieu, à l’âge de 38 ans
Publiée le : 02/08/2019
 
Joal-Fadiouth va rendre hommage au président Senghor, le 21 décembre
Publiée le : 02/08/2019
 
La présence de Barro, Weah, Ouattara à l'investiture de Macky Sall inquiète des Dakarois
Publiée le : 02/08/2019
 
Président, demain il fera jour !
Publiée le : 02/08/2019
 
'Fish are vanishing' - Senegal's devastated coastline
Publiée le : 02/08/2019
 
Sonko, un "doomu a…" à exécuter ! (Par Mody Niang)
Publiée le : 02/08/2019
 
Sénégal: Khalifa Sall perd la mairie de Dakar sur décision du président Macky Sall
Publiée le : 02/08/2019
 
Barack Obama rend hommage à l'équipe de France en plein discours sur Nelson Mandela
Publiée le : 02/08/2019
 
Student killed in clashes over late grant payments in Senegal
Publiée le : 02/08/2019
 
  PALMARIN C'EST AUSSI ...
 
Palmarin Music Live
Les bonnes adresses
Palmarinois d'ici et d'ailleurs
Ecotourisme
Les grands chantiers
Les sérères
Tanns et la salinistion des sols
La réserve naturelle ..
Lignées maternelles
Plan local de développement
Village de Diakhanor
Etats sérères du Sine-Saloum
Liste des Rois du Sine
Le Pére René Danet
 
  CONTRIBUTIONS
11 chefs d’États africains assassinés au ...
Découverte : Djilor Djidjack, lieu natal ...
Monseigneur François-Xavier DIONE ...
Commune de Joal-Fadiouth ...
La mangrove a sauvé Palmarin de l'avancé ...
  LIENS UTILES
Repertoire des Entreprises du Sénégal
Remi Jegaan Dioh
Ambassade du Sénégal à Washington
Le site web du gouvernement du Senegal
Seneglise.org : site de l'archidiocèse de Dakar
  IN MEMORIUM
  • Léontine Ngom Diatta
    1 Janvier 1949 - 12 Septembre 2011
  • Thaddée Sarr
    5 Mars 1960 - 4 Août 2009
  • Frère Aloise Dioh
    Décédé le 20 Novembre 2017
  • Frère Simon Sarr
    Décédé le 1er Août 2017
  • Benjamin Ndour
    24 Juillet 1942 - 28 Février 2004
  • Simon Mamadou NDOUR
    Vendredi 10 Mars 2017
  • Louise Sira Daba Ndène
    Décédée le 1er Mars 2017
  • Anne Marie Coumba Seck
    14 Février 2015
  • Eugenie Berthe Manga
    28 Avril 2006-28 Avril 2016
  • Catherine Mouna Daba Ndène
  • Coumba Diarra
    10 Aout 2009
  • Mame Diakher
  • Anne Thérése Sarr
  • Alexandre Djégane Ndour
    Décédé le 31 Juillet 2012
  • Léopold Malick Ndour
    6/3/1922 - 15/10/2015
  • Julienne Mane Sarr
    Décédée le 4 Septembre 1999
  • Sadio - Yande - Diakhar
  • Ignace Ndiaye
 
  APPRENDRE LE SERERE
Généralités
Apprendre à compter
Conjugaison Sérère
 
 
 
       
© Copyright 2015 - Palmarin