« Qui sous-estime ses origines, peut perdre son prénom mais pas son nom »
  PALMARIN INFO
 
Drame du stade Demba-Diop: le gouvernement sénégalais annonce des mesures
Publiée le : 17/07/2017 - Source : rfi.fr

A Dakar, l'effondrement d'un mur suite à une bousculade au stade Demba-Diop lors de la finale de la Coupe de la Ligue de football entre les clubs de Ouakam et de Mbour, a fait au moins 8 morts par asphyxie et des dizaines de blessés, samedi 15 juillet. Le gouvernement sénégalais a publié ce dimanche un communiqué dans lequel il annonce un certain nombre de mesures.

Le gouvernement sénégalais interdit notamment toutes les activités sportives ou culturelles pendant la campagne électorale. Cette campagne pour les législatives du 30 juillet est d’ailleurs à l’arrêt ce dimanche sur décision des grandes coalitions politiques elles-mêmes.

Le gouvernement a également annoncé l’ouverture prochaine d’une information judiciaire afin d’établir les responsabilités du drame. Le stade Demba-Diop de Dakar est d’ailleurs fermé au public depuis ce dimanche matin pour les besoins de cette enquête.

« J'ai ordonné l'ouverture sans délai d'une enquête rigoureuse qui permettra de situer toutes les responsabilités, d'identifier les fautifs et de transmettre sans délai les conclusions de l'enquête à la justice », a déclaré le président Macky Sall dimanche, rappelant que « le milieu sportif n'est pas un terrain d'expression de la violence ».

Le drame s'est produit lors de la finale de la Coupe de la Ligue de football entre les clubs de Ouakam et de Mbour au stade Demba-Diop de Dakar. Durant la prolongation, alors que le Stade de Mbour menait 2 à 1, des échauffourées entre supporters ont éclaté au niveau de la tribune découverte, provoquant une grande bousculade. Un mur s'est alors effondré. Bilan : huit morts et plusieurs dizaines de blessés.

Les blessés sont pour beaucoup de retour chez eux. A l'hôpital de Grand Yoff les urgences sont vides, le personnel explique que moins de cinq blessés légers sont encore sur place. L'hôpital principal accueille en revanche les blessés les plus graves, moins d'une dizaine, mais là aussi une majorité d'hospitalisés sont sortis et il ne reste, selon le Samu sénégalais, qu'une quinzaine de spectateurs du stade Demba-Diop. Les blessés seront « pris en charge totalement par l'Etat et les familles des personnes décédées seront accompagnées », a également assuré le chef de l'Etat.

La sécurité en question

Une première rencontre a eu lieu en urgence dès samedi soir entre le directeur la Ligue de football, le ministre des Sports et les représentants de la police. Tous sont la cible de nombreuses critiques, notamment en raison du problème récurrent de violence dans les stades. Les affrontements entre supporters sont quasi-systématiques lors des grandes rencontres à Dakar. L’état des infrastructures et de la présence policière est également mis en cause.

La Ligue de football professionnel dit réfléchir à des solutions pour sortir la violence des stades. Saër Seck, son président, a réuni ce dimanche ses proches collaborateurs avec lesquels il a étudié les rapports produits suite au drame par la police, les clubs, l'arbitre et la commission d'organisation du match.

« Ça fait déjà un bon moment que nous essayons de prendre un certain nombre de dispositions, que nous programmons des sessions de sensibilisation et de formation des supporters, que nous évoquons de manière régulière la formation de stadiers... [Samedi] on a été rattrapé par une réalité terrible, nous en prenons la mesure », assure-t-il. 

Samedi soir, ce sont les violents assauts des supporters du club de Ouakam qui ont conduit à l'affaissement d'un pan de mur après un mouvement de panique. Dans le quartier où se trouve le siège du club, des supporters ouakamois condamnent ce déchaînement de violence, et demandent un meilleur encadrement. « Nous aussi les jeunes supporters on a beaucoup de choses à apprendre, on ne sait pas comment faire pour supporter, souligne l'un d'entre eux. Certains pensent qu'on peut faire ce qu'on veut, mais il y a une façon de supporter aussi. Ce n'est pas en lançant des pierres. »

La police se décharge elle de toute responsabilité. Elle refuse de donner le nombre exact d’agents déployés lors du match, mais assure qu’ils étaient suffisamment nombreux. Mais les témoins qui ont vécu l’effondrement de ce pan de mur disent que la police était dépassée.

 
 
  LISTE ARTICLES
 
Barack Obama rend hommage à l'équipe de France en plein discours sur Nelson Mandela
Publiée le : 17/07/2017
 
Student killed in clashes over late grant payments in Senegal
Publiée le : 17/07/2017
 
Senegalese community spearheads support for girls of killed mother
Publiée le : 17/07/2017
 
Vidéo-Témoignages ‘’Des jeunes ont été torturés physiquement et psychologiquement dans les commissariats, le 19 Avril’’
Publiée le : 17/07/2017
 
Projet de loi sur le parrainage : Le message fort de l’Eglise à Macky Sall et l’opposition
Publiée le : 17/07/2017
 
Mimi Touré s'accroche à sa villa de fonction
Publiée le : 17/07/2017
 
Contribution: Le clan Faye-Sall au cœur des scandales politiques et économiques du Sénégal
Publiée le : 17/07/2017
 
Manifestation contre le parrainage : seul le peuple peut opposer une résistance réussie
Publiée le : 17/07/2017
 
Macky persiste et signe : "Nous sommes prêts… "
Publiée le : 17/07/2017
 
Macky reçoit nuitamment les enseignants au Palais, propose 85 000 FCFA et les supplie de...
Publiée le : 17/07/2017
 
Gambie - Le colonel Ndour, nouveau patron de l'Ecomig, a pris fonctions
Publiée le : 17/07/2017
 
Cédric Bakambu, footballeur africain le plus cher de l’histoire
Publiée le : 17/07/2017
 
Présidentielle au Sénégal : le ministre de l’Intérieur déclenche la polémique
Publiée le : 17/07/2017
 
Liberia : comment Claude Le Roy a détecté chez George Weah un potentiel hors-norme
Publiée le : 17/07/2017
 
Saccage de la maison familiale d'Assane Diouf : le procureur traque Mame Mor Mbaye de Touba TV et Makhtar Mbacké
Publiée le : 17/07/2017
 
  PALMARIN C'EST AUSSI ...
 
Palmarin Music Live
Les bonnes adresses
Palmarinois d'ici et d'ailleurs
Ecotourisme
Les grands chantiers
Les sérères
Tanns et la salinistion des sols
La réserve naturelle ..
Lignées maternelles
Plan local de développement
Village de Diakhanor
Etats sérères du Sine-Saloum
Liste des Rois du Sine
Le Pére René Danet
 
  CONTRIBUTIONS
11 chefs d’États africains assassinés au ...
Découverte : Djilor Djidjack, lieu natal ...
Monseigneur François-Xavier DIONE ...
Commune de Joal-Fadiouth ...
La mangrove a sauvé Palmarin de l'avancé ...
  LIENS UTILES
Repertoire des Entreprises du Sénégal
Remi Jegaan Dioh
Ambassade du Sénégal à Washington
Le site web du gouvernement du Senegal
Seneglise.org : site de l'archidiocèse de Dakar
  IN MEMORIUM
  • Léontine Ngom Diatta
    1 Janvier 1949 - 12 Septembre 2011
  • Thaddée Sarr
    5 Mars 1960 - 4 Août 2009
  • Frère Aloise Dioh
    Décédé le 20 Novembre 2017
  • Frère Simon Sarr
    Décédé le 1er Août 2017
  • Benjamin Ndour
    24 Juillet 1942 - 28 Février 2004
  • Simon Mamadou NDOUR
    Vendredi 10 Mars 2017
  • Louise Sira Daba Ndène
    Décédée le 1er Mars 2017
  • Anne Marie Coumba Seck
    14 Février 2015
  • Eugenie Berthe Manga
    28 Avril 2006-28 Avril 2016
  • Catherine Mouna Daba Ndène
  • Coumba Diarra
    10 Aout 2009
  • Mame Diakher
  • Anne Thérése Sarr
  • Alexandre Djégane Ndour
    Décédé le 31 Juillet 2012
  • Léopold Malick Ndour
    6/3/1922 - 15/10/2015
  • Julienne Mane Sarr
    Décédée le 4 Septembre 1999
  • Sadio - Yande - Diakhar
  • Ignace Ndiaye
 
  APPRENDRE LE SERERE
Généralités
Apprendre à compter
Conjugaison Sérère
 
 
 
       
© Copyright 2015 - Palmarin